Créer mon blog M'identifier

Eleanor et Park - Rainbow Rowell

Le 15 juillet 2014, 20:02 dans Livres 0

Résumé de l'éditeur : 1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

 

Mon avis :

Eleanor & Park est sans conteste LE roman dont on entend parler avant même sa sortie en version française. Recommandé par John Green ou encore Gayle Forman, la crème de la crème. Impossible donc de ne pas le lire.

On pénètre ainsi dans le monde d'Eleanor et Park, tous deux adolescents en 1986.

Eleanor n'est pas une adolescente comme les autres, elle est "bien trop" : bien trop ronde, avec des cheveux roux bien trop voyants, des tâches de rousseurs bien trop présentes, des bijoux bien trop visibles, des vêtements bien trop amples, bien trop masculins, et une famille bien trop à problèmes. D'ailleurs l'histoire commence quand elle retourne dans sa famille après un an d'absence, auprès de sa mère, ses frères et sœurs, et un beau père qui leur mène la vie rude... On sent dès le départ qu'il y a quelque chose dans cette famille qui risque d'influencer fortement l'avenir d'Eleanor.

Park est un jeune garçon dont la mère est sud-coréenne, "l'asiatique" de sa promo. Pourtant il est assez bien intégré dans son lycée, du moins on le laisse tranquillement faire sa vie. Il a des parents toujours fous amoureux l'un de l'autre, un petit frère avec lequel il s'entend bien, une famille aimante, une situation bien tranquille, normale et paisible. Et puis un matin il va partager sa banquette dans le bus avec Eleanor... Rapidement, chacun va devenir la bouée de secours de l'autre, une bouffée d'oxygène.

Le fait que l'histoire se passe en 1986 m'a rendue sceptique au départ, mais finalement tout coule tellement de source que l'on s'imagine facilement la vie à cette époque ; étant née en 1988, inutile de  dire que j'avais peur que l'environnement fasse "vieillot"... Loin de là, les références font sourire, l'absence de téléphone fixe dans la maison d'Eleanor ne semble pas si bizarre que cela...

J'ai beaucoup aimé également la façon de l'auteur de passer d'un point de vue à un autre. Ses phrases courtes, hâchées retranscrivent parfaitement les sentiments des deux personnages, on est plongé au cœur de leurs vies, de leurs ressentis, c'est tout simplement magique.

Je n'en raconterai pas plus sur ce roman, c'est un petit bijou qui vaut la peine de l'ouvrir sans trop savoir à quoi s'attendre. Je reste tout de même frustrée sur la fin (typiquement le genre de final que je déteste...) mais je ressors de cette lecture touchée par tout ce que Rainbow Rowell nous a fait ressentir.

Eleanor & Park, pour moi LE roman qu'il faut avoir lu absolument cet été !

Glossybox Juillet 2014 - Bohême des beaux jours

Le 15 juillet 2014, 12:19 dans Lifestyle 0

J'aime rentrer de vacances, et voir que mon gentil facteur m'a déposé plein de belles choses dans ma boîte aux lettres en mon absence. Aujourd'hui je vais donc vous parler de Glossybox

Vous connaissez mon amour pour les box... Je vous ai déjà parlé de Cutebox et d'Emma & Chloé. Je vais maintenant évoquer une des box beautés...

J'ai découvert Glossybox en janvier 2014, et j'ai de suite été séduite par leur boîte en carton lacquée rose. Pour 15.50€ par mois (frais de port compris) on reçoit une box avec au minimum 5 miniatures beauté.

Glossybox c'est quoi ? "Chaque mois, nous vous livrons une sélection variée de 5 miniatures de cosmétiques de marques haut de gamme et de niche. Nos experts beauté dénichent pour vous les dernières tendances et vous les font découvrir dans un coffret élégant et soigneusement préparé. Cet assortiment de produits vous permettra de sublimer votre beauté et révéler votre féminité."

Ce mois-ci le thème était donc Bohême des Beaux jours..

"Que vous soyez urbaine ou grand air, romantique ou preppy, l’été vous apportera légèreté, chaleur et souvenirs inoubliables... Mais vous transformera aussi en jeune femme “Bohême des Beaux Jours" grâce au coffret GLOSSYBOX de Juillet !"

Et voici donc ce que j'ai découvert dans son écrin, entourés de papier de soie et d'un ruban aux couleurs de la box :

J'ai caché ma joie en l'ouvrant parce qu'en fait.. Je n'en ai eu aucune. Cela fait des mois que j'ai des soucis avec Glossybox et que je dois tous les mois contacter leur service client... Et ce mois ci grosse déception. Aucun des produits ne me correspond.

Déjà commençons par le goodies de ce mois-ci : Une paire de lunettes et son étui. Utile je le conçois à l'arrivée de l'été. Mais bon franchement, j'ai déjà mes deux propres paires, et étant myope, j'en porte avec des verres correcteurs. Et puis la matière plastique verte de celles de Glossybox font vraiment cheap, dans un effort de ressembler à une célèbre marque de lunettes commençant par Ray et finissant par Ban.

Ensuite, une poudre bronzante MODELCO Bronze Shimmer (full size 18€), qui "réflète la lumière et vous donne bonne mine, comme si vous étiez naturellement bronzée". Bon, pas de bol, je rentre de vacances, et là je suis "naturellement bronzée". Mais même dans le cas contraire, ayant la peau très très claire, je n'aurai pas utilisé ce produit, à moins de vouloir ressembler à une Gals de Shibuya... en trois mois, deux produits bronzants, alors que j'ai beau préciser à Glossybox que je n'en utilise pas... Autant dire que leurs questionnaires beauté ne semblent servir à rien.

Produit suivant, une crème pour les mains FIGS & ROUGE (échantillon 20ml, soit 2.5€). Bon encore une crème pour les mains, au moins son format d'échantillon me permettra de le glisser facilement dans mon sac à mains, et puis bon j'aime beaucoup les produits anglais et cette marque surtout, et l'odeur est vraiment exquise. Donc why not...

Vient après une palette correctrice SO SUSAN (full size 21.35€), "idéale pour camoufler cernes, rougeurs et autres imperfections". Personnellement j'utilise un stick correcteur tout simple, à voir ce que je vais bien pourvoir faire de cette palette, dont deux des quatres couleurs me semblent bien trop foncées pour ma peau. Il manque surtout la teinte verte pour les rougeurs, et sincèrement je n'ai aucune idée de comment l'utiliser...

Enfin, une solution anti-imperfections SKINETICA (échantillon 10ml, soit 1.06€), "une solution unique pour nettoyer votre peau et faire disparaître toutes vos imperfections avec des résultats visibles sous trois jours". Le produit qui me semble être le plus interessant de la box (résultat visibles sous trois jours, je ne demande qu'à voir !) mais bon vu la petitesse de l'échantillon... j'aurai préféré ce produit là en full size plutôt qu'une poudre bronzante...

Pour finir, la grosse blague de cette box, le rituel beauté Scube Sube 4 temps de DHC (échantillon gratuit, ne peut-être vendu). Apparemment best seller de la marque, je me serai fait une joie de le tester réellement. Mais là, personnellement, un produit que je ne peux tester qu'une seule fois (et pour lequel je paye...), ça ne m'interesse absolument pas.

 

Pour conclure, ce mois ci, 5 produits reçus (dont trois qui partent au troc ) et un échantillon. Vous pouvez mieux faire Glossybox ...

Insatiable - S.C. Stephens (Thoughtless Tome 2)

Le 15 juillet 2014, 10:59 dans Livres 0

http://www.hugoetcie.fr/var/hugoetcie/storage/images/nos-selections/new-romance/insatiable/34738-1-fre-FR/Insatiable_lightbox_zoom.jpg

Résumé de l'éditeur : S’aimer est simple, se faire confiance est parfois plus difficile… La serie phénomène de S.C. Stephens est de retour, avec son couple désormais mythique : Kiera et Kellan. Dans Indécise, le premier volet de la trilogie, Kiera s’était retrouvé en plein milieu d’un triangle amoureux, avec son lot de mensonge, de trahison et de souffrance. S’ils sont parvenus à s’avouer leur amour, si Kiera a enfin fait son choix et quitté Denny, si Kellan et elle forment désormais un véritable couple, leur vie ne sera pas pour autant un long fleuve tranquille. Alors qu’ils s’étaient rapprochés à l’occasion de l’absence de Denny, c’est maintenant au tour de Kellan de laisser seule la fragile Kiera. Son groupe a décroché une tournée et le très sexy chanteur des D-Bags doit donc s’absenter. Kiera devra tirer les enseignements de ses erreurs passées et prendre de l’assurance ; Kellan, lui, devra apprendre à se confier ; bref le jeune couple devra se faire confiance. Et leur relation étant née dans la trahison, cela ne s’annonce pas facile ! Y parviendront-ils ? Un parcours vers l’âge adulte plein de sensibilité, de sensualité et non dénué d’humour.

 

Mon avis :

 Sur la plage à Cassis, les pieds dans l'eau, il me fallait un livre qui sente bon les vacances. Insatiable venait juste de sortir, j'avais terminé le premier tome il y a peu, il était tout frais encore dans ma mémoire, je me suis donc jetée dessus.

 

Indécise m'avait assez énervée, Kiera je l'avais trouvée pleurnicharde et nunuche, pourtant le personnage de Kellan, si abouti dans le genre bad boy torturé, m'a convaincue de lire ce deuxième tome. Et j'en suis bien contente car je n'ai vraiment pas été déçue !

 

Les D-Bags, groupe de musique formé autour de Kellan, leur chanteur, se voient proposer une offre de tournée en première partie du groupe qui cartonne à ce moment là. Kellan doit partir six mois à travers les Etats Unis, et donc laisser Kiera seule. Mais l'ombre de la trahison de Kiera vis à vis de Denny, dans des circonstances similaires, plane alors sur ce départ. Kiera et Kellan vont devoir se faire mutuellement confiance s'ils veulent que leur histoire perdure. Pas facile quand son petit ami se trouvera à plusieurs heures d'avions, entouré de groupies...

 

Tous les points noirs que j'avais pu relever dans le tome un ont ici disparu. Je me suis juste régalée. Kiera a enfin grandit, et elle réfléchit dorénavant à la situation avant de se mettre à pleurer/crier/bouder. Elle peut maintenant réussir à vivre, et non plus survivre, sans avoir besoin d’être collée à son homme H24 (cette dépendance m'avait royalement agacée dans le premier tome..). On a encore parfois envie de la secouer, de lui faire ouvrir les yeux plus vite, mais comparé au premier tome c'est dans une bien moindre mesure.

 

Kellan reste le héros parfait, romantique à souhait, dévoué au possible, passionné... Son passé se dévoile plus encore, et arrive à la fin à lui faire perdre cet esprit torturé qu'il avait à cause de ses parents. Il devient plus posé, plus serein, et plus attachant encore. Pour moi, c'est lui le vrai héros de l'histoire, loin devant Kiera dont le personnage en devient presque fade.

 

Côté marque, enfin notre cerveau n'est pas abreuvé constamment par ce sponsor. Elle est bien moins citée que dans le premier tome, du coup cela devient beaucoup moins dérangeant quand on y tombe dessus.

 

J'ai eu également un énorme coup de cœur pour Anna, la grande sœur de Kiera. Et même pour Griffin, à qui j'aurai pu faire un énorme câlin à la fin. C'est ce qui apporte son charme à ce deuxième tome, cette histoire en parallèle qui rend tout bien plus réel que le premier.

 

L'écriture reste aussi fluide, les sentiments parfaitement retranscrits, ce qui donne tout ce réel à l'histoire. Même si les événements sont un peu longs à démarrer, on se replonge tout doucement dans l'histoire avec délice.

 

Je ressors donc de cette lecture conquise, Insatiable fut une lecture bien plus agréable qu'Indécise. Nos deux héros ont grandis, et grandissent encore, dans le bon sens cette fois, et on suit cette évolution avec un petit sourire aux lèvres tellement ils en deviennent attachants. Les suites sont rarement aussi bien que les premiers tomes, voire mieux. Ici c'est le cas. J'espère que le dernier tome, prévu pour le 25 septembre, continuera sur cette lignée, car j'attends dorénavant le final avec impatience !

Voir la suite ≫